•  

     

    LES CHAKRAS

     

    Le terme " chakra " provient du sanskrit et signifie roue. Ce sont des centres d'énergie situés dans le corps astral.


    Les Chakras sont des centres d'énergie à partir desquels la lumière blanche, source de toute vie, est diffusée dans le corps. La lumière blanche, composée des 7 couleurs: (violet, indigo, bleu, vert, jaune, orange, rouge) permet de maintenir en nous l'harmonie.


    Les Chakras jouent un rôle primordial dans cet équilibre en diffusant une partie de cette lumière aux organes qu'ils commandent. Si ces Chakras sont fermés ou abîmés, le corps devient malade, car l'énergie circule de façon inégale, partielle, voire nulle.

    Il y a sept chakras majeurs, le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne. Ils sont les points d'intersection des nadirs, ou conduits astraux par lesquels circule le Prana, le Chi ou l'énergie Vitale.


    Dans l'image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus. Cette représentation, conjuguée au symbolisme de la roue, donne l'image d'une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l'un après l'autre.

    Chaque chakra a ses caractéristiques et correspond à une couleur, à un élément et à des fonctions physiques et émotionnelles très précises. De plus, chaque chakra vibre à une fréquence particulière.

    L'influence des chakras sur la santé de notre corps physique s'explique par le principe selon lequel notre corps astral, où se situent les chakras, vibre à une fréquence plus élevée que notre corps physique, plus dense.

    Les troubles du premier se traduisent dans le second, entraînant des maladies. Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales du système endocrinien.

     

     

     

     

    MULADHARA

     

    C’est le premier Chakras, situé sur le point numéro un, c’est à dire qu'il prend racine au coccyx et fleuri aux organes génitaux. C’est le Chakras de base, lié aux surrénales, aux reins, à la colonne vertébrale. Il est la racine de notre Arbre de Vie, le lieu des forces cosmotéluriques qui nourrissent et animent nos autres Chakras comme une fontaine... C'est son énergie qui permet de contribuer à l'ouverture de vos autres Chakras. D’une certaine façon, on pourrait le comparer au magma en fusion qui est le noyau de la Terre et qui comme un volcan peut entrer en éruption... Certains d’entre vous ont peut-être déjà entendu parler de la Kundalini, « l’énergie du serpent », représentée par un serpent enroulé sur lui-même. L’éveil de la Kundalini fait partie du trajet initiatique du yogi. Le serpent dont il est question ici pourrait, comme tout ce qui relève du phénomène énergétique, être regardé comme double, comme deux serpents d’énergie qui s’enroulent autour de la colonne vertébrale, et dont les têtes sont plantées dans les zones de visualisation psychique situées derrières les oreilles, constituant la majeure partie du caducée.

     

    SVADHISHTHANA

     

    Le second Chakras, centre sacral. Il est situé au nombril. « L’air attise le feu », disent les Chinois et c'est par là que notre âme entre et sort de notre corps au moment de la transe. Lié au feu par son yang, il l’est également à l’eau par son yin. A l’état virtuel, n’oublions pas que l’homme a la femme en lui et que la femme a de l’homme en elle. Le Masculin est ici représenté par le feu, le Féminin par l’eau. Le ventre est le premier berceau de l’enfant à naître, berceau aquatique puisque l’enfant évolue dans le liquide amniotique. La vocation aquatique de ce Chakras est donc évidente, à ce point que la tradition hindouiste avance que celui qui maîtrise ce Chakras n’a plus rien à redouter de l’eau. L’eau, élément yin, est lié à la lune, qui entretient les facultés intuitives, l’inspiration, la réceptivité. Aussi étrange que cela puisse sembler, la médiumnité prend donc certaines de ses racines dans ce Chakras.

     

    MANIPURA

     

    Troisième Chakras, placé au niveau du plexus solaire. Ce Chakras est le cousin du feu et le plus grand « feu vivant » que nous connaissons est le soleil. De même que le Soleil illumine le monde et nous permet de le voir, de même le troisième Chakras favorise nos contacts avec l’extérieur et une fois développé, il nous donne le pouvoir de télékinésie. Au niveau subtil bien sûr, c’est en partie par lui que nous abordons les êtres vivants, les entités spirituelles et notre destinée.

     

    ANAHATA

     

    Quatrième Chakras, situé sur la ligne médiane, à hauteur de la pointe des seins, lié au cœur et à la circulation sanguine. Il est le siège de notre âme. Evidemment, nous allons parler d’amour ! Mais s’il est effectivement en rapport avec l’amour que l’homme éprouve pour la femme ou les parents pour l’enfant, Anahata exprime aussi l’Amour Divin, l’Amour Cosmique, l’Amour de tout être, de tout élément de la Création. Il est un peu du cœur du Christ qui bat dans le cœur de chacun de nous. Autant dire que pour ce qui concerne un magnétiseur, c’est un Chakras majeur. Il pourrait être l’élément de la « guérison sainte ». L’énergie émise par le Chakras du cœur multiplie au centuple nos possibilités d’intervention. Sans prendre ce mot au pied de la lettre, nous pourrions avancer que ce Chakras est une source de   « miracles ».      « Même un voyage de mille lieues commence par un premier pas », dit le Sage. Dans ce cas précis, le premier pas du Voyage est peut-être d’ouvrir largement notre Chakras du cœur à la dimension de l’Amour vrai.

     

    VISHUDDHA

     

    Cinquième Chakras, placé au niveau de la gorge. On pourrait regarder ce Chakras comme une « bouche énergétique ». Il est intimement lié à notre expression personnelle et au verbe magique. Non seulement notre expression orale, dépendante de la respiration, mais tout simplement l’expression de notre Moi, de notre personnalité profonde. Plus nous sommes épanouis, exploitant à fond tous nos potentiels, plus ce Chakras rayonne. Travailler sur lui signifie que nous allons évoluer dans le monde avec assurance et sérénité. Point n’est alors nécessaire de s’imposer par une force illusoire. A travers ce Chakras, nous abordons le phénomène d’extériorisation de notre univers intérieur. Si celui-ci est harmonieux, fondu à la Création, alors serons-nous perçus tels que nous sommes, forts, paisibles, riches et lumineux.

     

    AJNA

    Sixième Chakra, situé approximativement entre les sourcils, Ajna est le fameux Troisième Œil cher à l’imagerie hindouiste. Il est connecté avec la glande pituitaire, ou hypophyse, ainsi qu’à l’hypothalamus. C'est donc par lui que nous obtenons le Don de voyance. Ce Chakras a un rapport direct avec les zones de visualisation psychique situées derrière les oreilles. On pourrait dire qu’il est la pointe d’un triangle dont la base serait une ligne joignant ces deux zones de visualisation. Subissant leur action, il les influence à son tour en « contrôlant » les têtes des      « serpents d’énergie » qui montent du premier Chakras, exerçant sur eux des vertus modératrices.

     

     

     SAHASRARA

    Prenant place au sommet de la tête, le septième Chakras est une connexion avec la glande pinéale et notre guide spirituel. Il est la mémoire de nos vies antérieurs et de notre Karma. Dans l’imagerie populaire chrétienne, il est représenté par l’auréole des saints. Ce Chakras échappe au corps physique et même au corps éthèrique primaire. Il est la Colombe de l’Esprit dont les ailes sont au sommet de l’Arbre de Vie. Il est également la pointe d’un triangle dont la base serait la ligne unissant les deux zones de visualisation psychique situées derrières les oreilles. C’est lui qui, en quelque sorte, « sanctifie » les têtes des serpents. Il est l’illustration parfaite de la Conscience Universelle, Divine, transcendant l’action de tous les autres Chakras, et nous ouvrant les portes du Royaume du Tout.

     

     


    3 commentaires
  •   

    L'AURA

    ou

     CORPS ENERGETIQUES

     

     

     

    L'être humain n'est pas constitué que d'un corps physique; Il est entouré de 6 autres corps aux énergies plus subtiles au fur et à mesure que l'on s'en éloigne. On parle aussi de plans de conscience ou de l'aura:

     

    Le CORPS PHYSIQUE

     

    Ce corps (que nous voyons) est un microcosme à l'image de l'univers. Il nous permet d'expérimenter la Loi Universelle de CAUSE à EFFET qui régit l'univers. Grâce à ce merveilleux outil nous pouvons prendre conscience de nos 'écarts' qui retardent notre évolution. Ces écarts se manifestent par des sensations, des épreuves puis finalement par des maladies s'ils ne sont pas corrigés. Il est relié au Chakra MULADHARA ou Chakra de Base.

     

    Le CORPS ÉTHÉRIQUE

     

    Il est le plus dense des corps subtils et est appelé corps VITAL ou double éthérique. Le corps physique est bâti grâce à ce double éthérique qui donne forme aux énergies des autres autres plans lors de la réincarnation. Il vitalise le corps physique par l'énergie du PRANA. Ce corps a été mis en évidence par le procédé photographique de Kirlian. L'homéopathie agit sur ce plan. Il est relié au Chakra SWADHISTANA ou Chakra Sacré.La rate est reliée au corps éthérique.

     

    Le CORPS ÉMOTIONNEL

     

    Après le corps éthérique se trouve le corps émotionnel ou corps ASTRAL ou corps des 'désirs'. Les émotions et les désirs de l'être se reflètent dans ce corps provoquant des variations de couleurs intenses. Ce phénomène,appelé AURA, est visible par les clairvoyants. C'est par ce corps que nous ressentons notre environnement.
    L'action des cristaux est bénéfique pour ce corps. Il est relié au Chakra
    MANIPURA ou Chakra Solaire.Le foie est relié au corps astral.

     

    Le CORPS MENTAL

     

    Une énergie beaucoup plus fine se situe après le corps astral, il s'agit du corps mental qui est le siège du raisonnement. Pour la plupart des occidentaux (pragmatiques et cartésiens) cette dimension est accentuée empêchant l'être d'atteindre une dimension plus intuitive. Ce corps est le plan de l'union entre la matière et le DIVIN.
    La sophrologie agit sur ce plan. Il est relié au Chakra
    ANAHATA ou Chakra Cardiaque.

     

    Le CORPS CAUSAL

     

    C'est dans ce plan que sont enregistrées les causes responsables de notre existence. C'est à ce niveau qu'intervient la notion de KARMA. La méditation, l'harmoniathérapie agissent directement au niveau de ce corps. Par ces techniques nous avons les moyens de comprendre l'origine de nos problèmes, de les purifier et de changer radicalement notre vie. En effet, il ne sert à rien d'arracher une mauvaise herbe, si la racine est toujours présente. Il est relié au Chakra VISHUDDHA ou Chakra Larynghé.

     

    Le CORPS BOUDDHIQUE

     

    Ce plan aussi appelé plan supra-mental régit toutes les interactions et toutes les actions de l'ensemble des membres de tous les règnes du cosmos. Peu d'être humains peuvent y accéder. Il est relié au Chakra AJNA ou Chakra Frontal.

     

    Le CORPS DIVIN ou ATMIQUE

     

    Il s'agit du plan de DIEU. Une fois atteint ce plan ultime, nous sommes en mesure de nous dégager du cycle des réincarnation et réintégrer la conscience de DIEU. Il est relié au Chakra SAHASRARA ou Chakra Coronal.

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique